L'intérêt des travaux du laboratoire MICORALIS sur la pathogénicité d’EBV en pathologie orale confirmé par la revue Science

  • Culture scientifique
  • Recherche
Publié le 19 janvier 2022 Mis à jour le 19 janvier 2022
Recherche Epstein Barr Parodontie Micoralis Nice
Recherche Epstein Barr Parodontie Micoralis Nice

Avancée sur le rôle pathogène du virus Epstein Barr : travaux récents.

Le magazine « Science » vient de publier un article qui établit pour la première fois un lien direct entre l’infection par le virus Epstein-Barr (EBV) et la sclérose en plaque (SEP). Le suivi sur 10 années de 10 millions de jeunes militaires américains, montre que les sujets non-infectés par EBV qui déclenchent une SEP le font quasiment toujours après avoir été infectés par EBV. Heureusement, EBV n’est pas suffisant pour déclencher la SEP, mais il semble être un facteur nécessaire.

Ces travaux soulignent l’intérêt des travaux du laboratoire MICORALIS qui sont consacrés à l’étude de la pathogénicité d’EBV en pathologie orale. Nos résultats actuels pourraient apporter un nouvel éclairage sur les mécanismes responsables de ces inflammations.

Pour aller plus loin:
- Article de ScientificAmerican (en anglais)
- Article de Sciences et Avenir